carolinesaalEt si on partait à la découverte d’une candidate aux élections européennes ? J’ai choisi de vous présenter Caroline Saal, 1ère suppléante sur la liste Ecolo à l’Europe. Doctorante en histoire à l’Université de Liège, elle est aussi conseillère CPAS à Liège. Elle est également connue pour avoir été, jusqu’il y a quelques mois, co-présidente d’écolo j, les jeunes écolos.

C’est d’ailleurs à écolo j que j’ai rencontré Caroline Saal. Très vite engagée au sein de la régionale liégeoise, elle a été rapidement active au niveau fédéral pour devenir co-présidente ensuite. Engagée dans de multiples combats, dont l’égalité femmes-hommes, la petite enfance et la jeunesse, etc.

J’avais déjà choisi de soutenir Caroline lors de l’AG des membres Ecolo pour la liste Europe car son acte de candidature était celui qui m’avait le plus touché. Le plus enthousiasmé surtout. C’était frais et combatif. C’est sans doute ce qui m’a fait prendre conscience que, finalement, celle avec qui je pouvais parfois avoir des discussions tendues (sur les réseaux sociaux, par exemple) était en fait bien plus proche de mes convictions… Le 25 mai, Caroline aura tout mon soutien !

Caroline, c’est la première fois que tu participes à la campagne européenne. D’où te vient cette envie/ambition/détermination ?

L’Union européenne et moi, c’est une relation d’amour-haine ! Les crises que nous connaissons et les défis qui arrivent n’ont pas de frontière et nécessitent des réponses globales. Il est indispensable de faire de la politique transnationale, mais la ligne politique européenne, celle des conservatismes et du néo-libéralisme, en totale déconnexion avec la réalité des Européens, ne me convient pas du tout.
Et justement, je ne peux plus supporter les débats où certains se défilent « C’est la faute à l’Europe ». Elle a bon dos, non ? Il est plus que temps d’en faire un échelon politique moteur pour un changement de société. Rester par terre, menottée pour n’avoir enfreint aucune loi si ce n’est d’avoir eu une opinion politique identifiable le 15 mai, n’a fait que renforcer ma détermination.

Quelles sont les matières qui t’attirent particulièrement ?

Quand j’étais coprésidente des jeunes écolos, j’ai appris à m’intéresser à tout, de l’enseignement aux villes en transition. Mais je reste profondément attachée à toutes les matières en lien avec le respect des droits fondamentaux : la santé, l’accès à un revenu, l’immigration…
À côté des matières, il y a surtout la manière qui me tient à cœur. Des débats sans langue de bois, de la démocratie participative, des solutions pour la collectivité plutôt que l’intérêt de quelques-uns … et des actes et des votes cohérents !

Peux-tu me donner deux propositions du programme européen d’Ecolo qui te tiennent particulièrement à coeur et les expliquer en quelques mots ?

  • La lutte contre la grande fraude fiscale : il me semble que l’opinion publique y est très favorable, toutes couleurs confondues, et pourtant, quelle difficulté pour obtenir une majorité au Parlement européen ! Pourtant, on estime cette fraude à 1 000 milliards ( !) d’euros par an de perdu. 3,5 fois le déficit de l’UE. Alimenter les finances publiques, c’est le minimum nécessaire pour mettre en place une vraie Europe sociale et durable.
  • Des droits sociaux européens. La pauvreté augmente en Union Européenne : plus 7 millions de personnes précarisées entre 2010 et 2014 alors que le but était de diminuer de 20 millions de pauvres pour 2020. Mettre en place un revenu minimum, c’est un investissement efficace sur le long terme contre la pauvreté.

Les membres d’Ecolo ont laissé des places stratégiques à des jeunes (Saskia, Hajib et toi par exemple). Tu as été responsable d’une organisation de jeunesse, penses-tu que les jeunes sont conscients des enjeux européens ?

De manière générale, les élections européennes passent en second plan. Pourtant, les politiques européennes déterminent 70% de nos lois… Les jeunes sont peut-être plus sensibles aux questions européennes grâce à Erasmus et à cause de la situation de l’Espagne et de la Grèce.
Pour encore beaucoup d’hommes politiques, l’UE est la relégation, la place du déçu, etc. Pour Saskia, Hajib et moi, c’est la meilleure opportunité pour insuffler le changement vert !

Un espoir pour l’après 25 mai ?

Dormir le 26 ? 🙂

Ce que je sais, c’est qu’Ecolo a un bilan excellent (tarification progressive et solidaire de l’énergie, investissement dans les bâtiments scolaires 3 fois supérieur aux politiques précédents, avancées sur le décumul des mandats politiques) dans les Régions. Au Parlement Européen, nous sommes un groupe de 7% et grâce au soutien populaire, nous avons permis d’avancer sur la question des OGM et de la transparence comptable. J’espère que les électeurs se souviendront qu’Ecolo, c’est un vote rentable et efficace.

Un message à faire passer via ce blog ?

Ma citation préférée : « Si le problème est la démocratie, la solution est plus de démocratie ».

Merci beaucoup Caroline d’avoir accepté de répondre à ces questions. Je te souhaite le meilleur pour le 25 mai prochain !

Comme moi, vous pouvez suivre les actualités de Caroline Saal, 1ère suppléante sur la liste Ecolo à l’Europe, sur son site, Facebook et Twitter.

Je vous invite également à consulter le programme Ecolo et à visiter le site de campagne d’Ecolo-Bruxelles (priorités, candidat-e-s…).

Retrouvez les autres coups de coeur :

– Zakia Khattabi, tête de liste à la Chambre.
– Audrey Lhoest, 16e effective à la Région.
– Mohssin El Ghabri, 13e effectif à la Région.
– Michaël Maira, 4e effectif à la Chambre.
Benoit Hellings, 2e effectif à la Chambre.
Catherine Morenville, 14e effective à la Région.
Martine Cornil, 9e suppléante à la Région.

 

 

 

Publicités

"

  1. […] Morenville, 14e effective à la Région. – Martine Cornil, 9e suppléante à la Région. – Caroline Saal, 2e suppléante à […]

  2. […] Morenville, 14e effective à la Région. – Martine Cornil, 9e suppléante à la Région. – Caroline Saal, 2e suppléante à l’Europe. – Mustapha Chairi, 5e suppléant à la […]

  3. […] Morenville, 14e effective à la Région. – Martine Cornil, 9e suppléante à la Région. – Caroline Saal, 2e suppléante à l’Europe. – Mustapha Chairi, 5e suppléant à la Chambre. – Hajib El […]

  4. […] Morenville, 14e effective à la Région. – Martine Cornil, 9e suppléante à la Région. – Caroline Saal, 2e suppléante à l’Europe. – Mustapha Chairi, 5e suppléant à la Chambre. – Hajib El […]

  5. […] Morenville, 14e effective à la Région. – Martine Cornil, 9e suppléante à la Région. – Caroline Saal, 2e suppléante à l’Europe. – Mustapha Chairi, 5e suppléant à la Chambre. – Hajib El […]

  6. […] Morenville, 14e effective à la Région. – Martine Cornil, 9e suppléante à la Région. – Caroline Saal, 2e suppléante à l’Europe. – Mustapha Chairi, 5e suppléant à la Chambre. – Hajib El […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s