benoithellingsParmi les candidates et candidats aux élections du 25 mai, il y a aussi de véritables amis. C’est le cas de Benoit Hellings, 2e effectif sur la liste Chambre à Bruxelles. Actuellement sénateur, Benoit suit particulièrement les dossiers liés aux relations internationales, à la Défense et aux nouvelles technologies. Concernant ce dernier point, c’est sans aucun doute l’élu le plus calé sur la question.

C’est via écolo j et aussi – surtout je pense – Ecolo Nous Prend Homo (ENPH), la commission LGBTQI d’Ecolo que j’ai découvert Benoit. Il fait partie des personnes qui, au sein du parti, m’ont formé à la politique. Et il continue à le faire pour moi et d’autres. C’est une des personnes les plus disponibles pour les militantes et militants. Toujours partant pour débattre, expliquer…

Benoit et moi, on peut tout se dire et on le fait. On se dit quand on a moins apprécié quelque chose (c’est souvent de la forme, rarement du fond) et on se dit aussi quand on a aimé. Benoit est quelqu’un de très positif. Le voir est toujours synonyme d’un gain d’énergie pour moi.

Benoit, je l’ai dit, tu as été sénateur pendant cette législature fédérale et aussi la précédente. Jamais encore sur une période complète d’ailleurs… Aujourd’hui, tu es 2e effectif sur la liste Chambre à Bruxelles. Ecolo compte pour l’instant deux personnes issues de l’arrondissement de Bruxelles (ex BHV en fait) à la Chambre. L’objectif est bien entendu de maintenir ces deux sièges et pourquoi pas d’en faire un troisième. Un beau challenge pour toi, non ?

Oui, c’est un beau challenge collectif pour cette liste ECOLO-Groen totalement inédite, la seule bilingue présentée sur l’arrondissement de Bruxelles au niveau fédéral. Le trio de tête est à l’image de ce qu’est notre Ville-Région et je suis particulièrement fier de faire partie de ce magnifique patchwork. Le choix qu’ECOLO a fait de proposer la troisième place à la Groen Annalisa Gadaleta correspond à un positionnement que les Verts ont toujours eu sur le plan communautaire : le choix de l’apaisement mais aussi de la collaboration structurelle et poussée avec Groen, au nom du projet écologiste qui dépasse évidemment toutes les frontières culturelles.

Donc, on va tout donner durant ces quelques semaines de campagne pour faire comprendre au Bruxelloises et aux Bruxellois qu’ils seront les mieux représentés au Parlement fédéral par la plus bruxelloise des listes.

J’ajouterais que le choix de Zaka Khattabi comme tête de liste est aussi une volonté de rajeunissement et de féminisation assumée d’ECOLO pour la classe politique bruxelloise. Je travaille au jour le jour avec cette sacrée nana, et autant vous dire que c’est l’écologie engagée et pertinente comme je l’aime. Sa candidature en tête de liste c’est toute l’histoire de l’émancipation dans laquelle beaucoup de Bruxelloises vont indéniablement se reconnaître. J’en tire une vraie fierté d’écologiste. J’espère juste que je ne vais pas faire de jaloux en ne citant pas tous les autres candidats de la liste présentée par ECOLO à la Chambre !

Tu fais partie des élus qui gardent un lien important avec le terrain et aussi avec la base du parti, les militantes et militants. Pourquoi ?

Le boulot de député (ou sénateur), c’est de représenter la population et de prendre les meilleures décisions en vue de l’intérêt général. Déconnecté de ce qui se passe réellement sur le terrain, il est impossible d’agir efficacement en politique.

Tous les dossiers sur lesquels j’ai travaillé ces 18 derniers mois sont systématiquement concertés avec des représentants associatifs, syndicaux, culturels. C’est normal, c’est eux qui vivent ensuite au jour le jour avec les règles votées au sein des Parlements.

De nombreux militants ECOLO ont de multiples engagements ailleurs que dans le parti. Le cumul de la militance, c’est le seul cumul autorisé chez nous ! Et il est sacrément positif. C’est la raison pour laquelle je suis très réceptif aux suggestions que l’une ou l’autre peut me faire d’aller investiguer un sujet émergent. C’est par exemple le cas des gaz de schiste ou du traité transatlantique sur lesquels j’ai bossé ces derniers mois. Sans ce contact avec la base, ces sujets seraient restés en friche.

Quelle seront tes priorités à la Chambre ? Au Sénat, on t’a vu très actif sur les dossiers des relations internationales, des droit humains, de la défense ou encore des nouvelles technologies. Une envie de poursuivre le travail entamé ? De toucher à autre chose ?

Le boulot à la Chambre sera sensiblement le même qu’au Sénat si ce n’est que nous serons bien plus nombreux. Au Sénat, groupe plus réduit, j’étais amené à sauter d’un sujet à l’autre, parce qu’il suffisait d’une simple absence d’un collègue pour qu’il faille suppléer. C’est comme ça que je me suis découvert des accointances avec les matières financières, ce qui n’allait franchement pas de soi !

C’est évident que j’aimerais toujours suivre les questions des relations internationales et de la défense, il y a là-bas un gros enjeu budgétaire, aussi … au-delà des questions des Droits humains. La question du droit à la vie privée dans un contexte technologique nouveau (le monde numérique), c’est une question sur laquelle ECOLO est en pointe et je veux qu’il continue à l’être, compte sur moi !

Mon expérience comme Président du Port de Bruxelles m’a aussi amené à m’intéresser aux questions d’infrastructures (trains, télécoms, etc). J’aimerais à la Chambre suivre cette Commission car nombre de décisions prises (ou non) par des entreprises publiques fédérales (SNCB) peuvent avoir des conséquences positives ou négatives ici à Bruxelles. Je pense au transport de marchandises par le chemin de fer ou tout l’emploi de ces entreprises à Bruxelles, très minoritairement occupé par des Bruxellois !

Si tu devais retenir deux priorités du programme fédéral d’Ecolo pour ces élections, quelles seraient-elles ? Peux-tu développer en quelques mots ?

La réforme fiscale verte qui vise à la globalisation des revenus, ce qui permettra d’atteindre plus de justice fiscale en taxant moins les revenus du travail et plus celui du capital.

Je crois aussi beaucoup au plan tandem qu’ECOLO propose de généraliser afin de permettre aux personnes plus fatiguées et en fin de carrière de lever le pied tout en donnant la possibilité aux plus jeunes de mettre le pied à l’étrier d’un vrai boulot.

La fonction ministérielle t’intéresse-t-elle ? (on se doute que ça me plairait de te voir ministre)

Notre objectif à tous, les candidats, est de faire en sorte qu’ECOLO atteigne le score le plus élevé possible pour nous permettre d’avoir encore des ministres, capables de peser dans les décisions futures. Mon objectif est de continuer le travail entamé au Parlement, de faire vivre les thématiques qui me sont chères dans ECOLO et faire vivre ECOLO dans les divers mondes que ces matières touchent, celles dont j’ai parlé tout à l’heure. C’est mon credo.

Pour occuper d’éventuelles charges ministérielles, d’autres écologistes ont l’expérience et la gnac pour assumer ce type de fonction dès le lendemain du 25 mai. Je vais tout faire pour qu’elles et ils y parviennent.

Tu es également très actif au sein de ta locale, à la Ville de Bruxelles, ainsi que dans diverses commission d’Ecolo. Où puises-tu toute ton énergie ?

Dans le regard et la vie des gens que je rencontre dans ces moments de campagne. C’est l’aspect le plus valorisant de la politique, c’est de faire briller l’étincelle dans les yeux de celles et ceux que parfois tu parviens à convaincre. Emmener le plus de gens possible avec nous, dans notre projet. C’est comme ça que je conçois notre passion de faire de la politique.

Un message à faire passer via ce blog ?

A tou.te.s les militant.e.s, restez mobilisés pour ces quelques jours : on va marquer notre différence et montrer notre plus-value. On fonce et si vous voulez que je fonce avec vous, suis dispo.

Merci beaucoup Benoit d’avoir répondu à ces questions ! J’espère faire la fête à nouveau avec toi le soir du 25 mai.

Comme moi, vous pouvez suivre les actualités de Benoit Hellings, 2e effectif à la Chambre à Bruxelles sur : son site, Facebook et Twitter.

Je vous invite également à consulter le programme Ecolo et à visiter le site de campagne d’Ecolo-Bruxelles (priorités, candidat-e-s…).

Retrouvez les autres coups de coeur :

Zakia Khattabi, tête de liste à la Chambre.
Audrey Lhoest, 16e effective à la Région.
Mohssin El Ghabri, 13e effectif à la Région.
Michaël Maira, 4e effectif à la Chambre.

Publicités

"

  1. […] – Mohssin El Ghabri, 13e effectif à la Région. – Michaël Maira, 4e effectif à la Chambre. – Benoit Hellings, 2e effectif à la […]

  2. […] – Mohssin El Ghabri, 13e effectif à la Région. – Michaël Maira, 4e effectif à la Chambre. – Benoit Hellings, 2e effectif à la Chambre. – Catherine Morenville, 14e effective à la […]

  3. […] – Mohssin El Ghabri, 13e effectif à la Région. – Michaël Maira, 4e effectif à la Chambre. – Benoit Hellings, 2e effectif à la Chambre. – Catherine Morenville, 14e effective à la Région. – Martine Cornil, […]

  4. […] – Mohssin El Ghabri, 13e effectif à la Région. – Michaël Maira, 4e effectif à la Chambre. – Benoit Hellings, 2e effectif à la Chambre. – Catherine Morenville, 14e effective à la Région. – Martine Cornil, […]

  5. […] – Mohssin El Ghabri, 13e effectif à la Région. – Michaël Maira, 4e effectif à la Chambre. – Benoit Hellings, 2e effectif à la Chambre. – Catherine Morenville, 14e effective à la Région. – Martine […]

  6. […] – Mohssin El Ghabri, 13e effectif à la Région. – Michaël Maira, 4e effectif à la Chambre. – Benoit Hellings, 2e effectif à la Chambre. – Catherine Morenville, 14e effective à la Région. – Martine […]

  7. […] – Mohssin El Ghabri, 13e effectif à la Région. – Michaël Maira, 4e effectif à la Chambre. – Benoit Hellings, 2e effectif à la Chambre. – Catherine Morenville, 14e effective à la Région. – Martine […]

  8. […] – Mohssin El Ghabri, 13e effectif à la Région. – Michaël Maira, 4e effectif à la Chambre. – Benoit Hellings, 2e effectif à la Chambre. – Catherine Morenville, 14e effective à la Région. – Martine […]

  9. […] – Mohssin El Ghabri, 13e effectif à la Région. – Michaël Maira, 4e effectif à la Chambre. – Benoit Hellings, 2e effectif à la Chambre. – Catherine Morenville, 14e effective à la Région. – Martine […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s