michaelmairaAujourd’hui, je vous présente Michaël Maira, 4e effectif sur la liste Chambre à Bruxelles. Chercheur en sciences sociales, il est également actif syndicalement et est, depuis peu, co-président d’écolo j, les jeunes écologistes, après avoir été co-président de la régionale bruxelloise de cette même organisation de jeunesse politique.

C’est via écolo j Bruxelles que j’ai découvert Michaël. Très vite, son engagement s’est fait intense et sincère. Très vite aussi, j’ai apprécié échanger avec lui, jouant parfois à « l’ancien » passant le témoin. Michaël a très vite pris ses marques au sein d’écolo j, pour en être désormais le co-président. Il est également très actif au sein d’Ecolo, à Saint-Josse ou au Conseil de fédération, le parlement interne du parti, où il fait partie de la délégation bruxelloise.

Michaël, c’est la première fois que tu participes à la campagne fédérale. Et déjà, tu te présentes à ce qu’on peut appeler « une belle place ». Qu’est-ce qui t’a donné envie de te lancer ?

Je suis depuis quelques années activement engagé en faveur d’un projet écologiste, en phase avec les aspirations de ceux qui, comme moi, souhaitent être davantage que des travailleurs et des consommateurs. Me « lancer » lors de ces élections est donc un prolongement de cet engagement, à un moment crucial.

En effet, le moment me paraît crucial, vu les effets des crises (économique, environnementale, sociale) qui se font ressentir. Le moment est aussi crucial car un jeune qui a 20 ans aujourd’hui franchira de nombreuses étapes importantes de sa vie (diplomation, premier job, recherche de logement, fondation éventuelle d’une famille, etc.) sous la prochaine législature (plus d’élections avant 2019).

J’ai voulu prendre part activement à la campagne pour convaincre que l’écologie politique apporte des solutions innovantes pour franchir ces défis qui se posent aux jeunes et aux moins jeunes. Loin de veilles recettes et mesurettes qui ont inspiré un modèle qui a montré ses limites.

Quelles sont les matières qui t’attirent particulièrement ?

En tant que chercheur traitant des effets de l’Union européenne sur les politiques sociales belges, je suis particulièrement intéressé par tout ce qui a trait à la protection sociale et aux effets de l’Union européenne dans notre pays.

Membre de la CSC et représentant du personnel au sein de l’université qui m’emploie, je suis aussi de plus près les enjeux liés à l’emploi et à la fiscalité.

On t’a vu récemment déposer un (mauvais) bulletin à la ministre fédérale de l’Emploi, avec écolo j et Jong Groen. L’Avenir a même cité une de tes phrases. Peux-tu nous expliquer ce que tu reproches au gouvernement fédéral et à sa ministre de l’Emploi ?

Je reproche au gouvernement les mesures adoptées qui retardent le droit aux allocations de chômage, sanctionnent les chômeurs, voire les privent de leurs droits. Je m’indigne contre ces mesures qui touchent particulièrement les jeunes, les femmes et les travailleurs précaires. Parce qu’elles sont injustes, puisqu’elle font payer la crise aux plus vulnérables qui n’en sont pas responsables, au lieu de chercher à leur proposer de l’emploi en suffisance. Parce qu’elles sont inefficaces et ne font que rediriger les chômeurs vers les CPAS, en les appauvrissant au passage…

Peux-tu me donner deux propositions du programme fédéral d’Ecolo qui te tiennent particulièrement à cœur et les expliquer en quelques mots ?

En premier lieu, je citerais l’individualisation des droits sociaux. Aujourd’hui, nous cotisons à la sécurité sociale de manière individuelle, mais ne bénéficions pas des mêmes droits selon que nous soyons seuls, cohabitant (voire même colocataire), ayons une famille ou non. Il faut garantir les mêmes droits sociaux à chacun, parce que le statut de cohabitant ou encore la colocation ne peuvent justifier des diminutions d’allocations sociales qui créent des situations de vulnérabilité et entretiennent la dépendance.

La proposition de globalisation des revenu en matière de fiscalité me tient aussi à coeur. Aujourd’hui, nous payons sommes taxés de manière progressive sur le salaire, alors que les prélèvements sur le capital sont forfaitaires et sont proportionnellement moins élevés que ceux sur le travail. Résultat : le chauffeur d’Albert Frère (qui ne bénéficie que des revenus de son travail) paye plus d’impôt que son patron (qui bénéficie d’importants revenus du capital). Avec la globalisation des revenus, nous mettons tous les revenus (travail et capital) dans une même enveloppe et taxons cette dernière de manière progressive. Ainsi, nous élargissons l’assiette fiscale et faisons contribuer chacun à la hauteur de ses revenus réels.

Un espoir pour l’après 25 mai ?

Que l’écologie politique pèse de manière déterminante sur les choix de société que nous avons à opérer.

Merci beaucoup Michaël d’avoir accepté l’invitation à t’exprimer sur mon blog. Je te souhaite d’avoir le résultat que tu escomptes le 25 mai prochain.

Comme moi, vous pouvez suivre les actualités de Michaël Maira, 4e effectif sur la liste Chambre à Bruxelles : sur le web, Twitter ou Facebook.

Je vous invite également à consulter le programme Ecolo et à visiter le site de campagne d’Ecolo-Bruxelles (priorités, candidat-e-s…).

Retrouvez les autres coups de coeur :

Zakia Khattabi, tête de liste à la Chambre.
Audrey Lhoest, 16e effective à la Région.
Mohssin El Ghabri, 13e effectif à la Région.

 

Publicités

"

  1. […] – Audrey Lhoest, 16e effective à la Région. – Mohssin El Ghabri, 13e effectif à la Région. – Michaël Maira, 4e effectif à la […]

  2. […] – Audrey Lhoest, 16e effective à la Région. – Mohssin El Ghabri, 13e effectif à la Région. – Michaël Maira, 4e effectif à la Chambre. – Benoit Hellings, 2e effectif à la […]

  3. […] – Audrey Lhoest, 16e effective à la Région. – Mohssin El Ghabri, 13e effectif à la Région. – Michaël Maira, 4e effectif à la Chambre. – Benoit Hellings, 2e effectif à la Chambre. – Catherine Morenville, […]

  4. […] – Audrey Lhoest, 16e effective à la Région. – Mohssin El Ghabri, 13e effectif à la Région. – Michaël Maira, 4e effectif à la Chambre. – Benoit Hellings, 2e effectif à la Chambre. – Catherine Morenville, […]

  5. […] – Audrey Lhoest, 16e effective à la Région. – Mohssin El Ghabri, 13e effectif à la Région. – Michaël Maira, 4e effectif à la Chambre. – Benoit Hellings, 2e effectif à la Chambre. – Catherine Morenville, […]

  6. […] – Audrey Lhoest, 16e effective à la Région. – Mohssin El Ghabri, 13e effectif à la Région. – Michaël Maira, 4e effectif à la Chambre. – Benoit Hellings, 2e effectif à la Chambre. – Catherine Morenville, […]

  7. […] – Audrey Lhoest, 16e effective à la Région. – Mohssin El Ghabri, 13e effectif à la Région. – Michaël Maira, 4e effectif à la Chambre. – Benoit Hellings, 2e effectif à la Chambre. – Catherine Morenville, […]

  8. […] – Audrey Lhoest, 16e effective à la Région. – Mohssin El Ghabri, 13e effectif à la Région. – Michaël Maira, 4e effectif à la Chambre. – Benoit Hellings, 2e effectif à la Chambre. – Catherine Morenville, […]

  9. […] – Audrey Lhoest, 16e effective à la Région. – Mohssin El Ghabri, 13e effectif à la Région. – Michaël Maira, 4e effectif à la Chambre. – Benoit Hellings, 2e effectif à la Chambre. – Catherine Morenville, […]

  10. […] – Audrey Lhoest, 16e effective à la Région. – Mohssin El Ghabri, 13e effectif à la Région. – Michaël Maira, 4e effectif à la Chambre. – Benoit Hellings, 2e effectif à la Chambre. – Catherine Morenville, […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s