En Belgique, le vote est une obligation pour tous les citoyens âgés de plus de 18 ans. Aux élections communales, les résidents étrangers peuvent également participer au scrutin. Que ces personnes soient issues de l’Union européenne ou non, elles doivent faire la demande de figurer sur les listes d’électeurs auprès de leur commune. Ces citoyens devaient s’inscrire, s’ils le souhaitaient, avant le 31 juillet 2012.

En 2006, le taux de participation était très faible dans tout le pays. Seuls 20,94% des Européens et 15,71% des non-Européens s’étaient inscrits pour le scrutin communal. J’espérais un sursaut en 2012… Il n’en est rien. Pour les élections du 14 octobre 2012, 18,48% des Européens et 14,04% des non-Européens résidant en Belgique sont inscrits.

Les écologistes ont mené le combat en faveur du droit de vote des étrangers depuis longtemps. Pour moi, tout citoyen doit pouvoir s’exprimer sur le projet de société proposé par les partis du pays où ils résident. Et donc pas uniquement au niveau local. On sait que la droite est particulièrement réticente à l’idée d’ouvrir ce droit à d’autres niveaux de pouvoir.

Non contents de voir l’inertie du gouvernement fédéral qui a traîné à informer les résidents étrangers et de l’inertie de certains dirigeants communaux, nous avons mené une campagne de sensibilisation au travers de différents outils (vidéos, folders multilingues, actions de terrain…).

A Ixelles, 3.256 résidents étrangers se sont inscrits pour participer au scrutin d’octobre pour y faire entendre leur voix. 3.256 inscrits sur un potentiel de 28.063 habitants qui auraient pu voter. C’est faible. Trop faible. Il s’agit de 11,49% du potentiel des résidents issus de l’Union européenne et de 12,36% pour les résidents non-Européens. Des chiffres qui n’atteignent pas la moyenne nationale.

Si des associations ont mené des actions, comme Ecolo-Groen l’a fait également, on peut regretter le manque d’investissement de la majorité communale à ce sujet. Seul un courrier a été envoyé – certes, c’est mieux que rien – aux résidents non-Belges, beaucoup trop tard. Sans parler du cafouillage de la ministre de l’Intérieur !

Gageons de faire mieux en 2018 !

Sources :

Moins d’étrangers se sont isncrits pour voter aux communales, RTBF, 20/08/2012.
Les chiffres officiels du SPF Intérieur (DG Elections).

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s