A deux reprises, la Cour européenne des droits de l’homme a condamné la Belgique concernant la détention d’enfants dans le cadre de la procédure d’asile. Il aurait été logique que les décideurs aient pris en compte ces condamnations dans le cadre de la politique menée. Il aurait été judicieux également que ces derniers entendent les spécialistes de l’enfance et des droits de l’enfant. Logique, judicieux

Aujourd’hui, mercredi 6 juillet 2011, la Commission de l’Intérieur de la Chambre a approuvé (par une majorité particulière) une proposition de loi qui va permettre la détention pendant 20 jours d’enfants dans des centres fermés. Cette proposition a été soutenue par les nationalistes flamands, les libéraux, les démocrates chrétiens (soit-disant humanistes) et les socialistes flamands. Une proposition visant dans son intitulé « l’interdiction de la présence de familles avec enfants dans les centres fermés ». Un contenu bien différent de l’intitulé donc.

Tout cela dans le même temps que la construction d’une nouvelle aile d’un centre fermé destinée à accueillir des familles.

Logique, judicieux disait-on plus haut…

On imagine aisément le choc et les conséquences psychologiques pour ces enfants lorsqu’ils seront emmenés et enfermés derrières les grilles d’un centre fermé. On imagine aussi les dégâts quant à l’éducation : arrêt de la scolarité, sorte de retrait aux parents de leur autorité, etc. Lamentable. Honteux. Dégoûtant. Les mots ne sont pas assez forts.

Mesdames, Messieurs, les député-e-s qui soutenez ce genre de loi, que diriez-vous de faire tester ces centres fermés par vos propres enfants ? Dans les mêmes conditions, emmenés vers une destination inconnue et se retrouvant derrières des barreaux et des fils barbelés. Impensable, inimaginable. Logique, judicieux… Ce serait populiste, comme les mesures que vous avez votées ces derniers mois. Ce serait inhumain d’enfermer des innocents, qui plus est des enfants. Comme ce que vous soutenez depuis plusieurs années.

Soulignons qu’en sa page 64, la note du formateur actuel (en vue de la composition d’un gouvernement fédéral belge) prévoit que « dans tous les cas, la détention des enfants mineurs sera prohibée ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s